Almadina Concept

Almadina Concept

08.12.2009 - Les Variétés : Paris, Deux policiers braquent un vendeur de cartes téléphoniques

La Rubrique – Les Variétés :

 

Deux policiers braquent un

vendeur de cartes

téléphoniques à Paris

Deux policiers en civil se sont livrés à des vols dans une boutique de cartes téléphoniques, rue Louis-Blanc, dans le 10e arrondissement de Paris, vendredi 4 décembre, selon des informations publiées par Europe1.fr. Dans une vidéo diffusée sur le site Internet de la radio, on aperçoit l'un des fonctionnaires enfiler son brassard de police et montrer aux vendeurs son arme accrochée à sa ceinture.

 

D'après Europe1.fr, la scène se déroule aux alentours de 20 heures. Les policiers demandent aux employés de baisser le rideau de la boutique, le temps de contrôler leurs papiers d'identité, puis l'un d'eux ouvre un tiroir, se sert à plusieurs reprises en cartes téléphoniques et emporte le tout dans un sac. Les vendeurs réalisent ce qui est en train de se passer et finissent par rattraper l'un des fonctionnaires sorti du magasin. Ils sont également soupçonnés d'avoir dérobé de l'argent.

 

Quand la police arrive, le voleur montre sa carte et prétend avoir été agressé pendant un contrôle. Tout le monde est alors embarqué au commissariat. "La version des policiers ne tiendra pas longtemps", explique Europe1.fr. "Les deux fonctionnaires, dont un brigadier-chef, âgés d'une trentaine d'années, font partie de la direction du renseignement de la préfecture de police, ex-12e section des RG en charge de l'immigration irrégulière", ajoute Europe 1.fr.

 

A l'issue de leur garde à vue chez les policiers de l'Inspection générale des services, ils ont été présentés à un juge d'instruction qui les a mis en examen pour vol en réunion par personne dépositaire de l'ordre public. Le parquet, qui avait requis leur placement en détention provisoire, n'a pas été suivi par le juge des libertés et de la détention, qui les a placés sous contrôle judiciaire. Ce contrôle comprend l'interdiction d'exercer leur profession, de porter une arme et d'entrer en contact entre eux, selon la source judiciaire. Sur le plan administratif, les deux policiers devraient également faire l'objet de sanctions, selon la source proche de l'enquête.

Source : Le Monde



08/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1650 autres membres