Almadina Concept

Almadina Concept

03.12.2009 - A Méditer . Les Minarets : Pour Sarkozy, une question d'"identité"

La Rubrique – Eclairage :

 

A Méditer :

 

Les Minarets :

 

Pour Sarkozy, une question d'"identité"

 

Le chef de l'Etat s'est entretenu avec des députés UMP mardi soir. Il leur a confié que le vote suisse illustrait pour lui le fait qu'"en Suisse comme en France, les gens ne veulent pas que leur pays change, qu'il soit dénaturé".

 

Le président Nicolas Sarkozy a évoqué mardi lors d'une réunion avec des députés UMP l'interdiction des minarets en Suisse, voyant dans le résultat du référendum helvétique la crainte, plus générale, des populations de voir leur pays "dénaturé", selon plusieurs participants.
"Il nous a dit que c'était l'illustration que les gens, en Suisse comme en France, ne veulent pas que leur pays change, qu'il soit dénaturé. Ils veulent garder leur identité. Selon l'analyse du président, les Français ne veulent pas voir des femmes en burqa dans la rue mais cela ne veut pas dire qu'ils sont hostiles à la pratique de l'islam", a raconté à l'AFP un des députés, des propos confirmés ensuite par plusieurs autres.


Le chef de l'Etat a reçu en fin de journée une trentaine de membres du Club de la Boussole, qui se veut, selon son président François Cornut-Gentille, "le centre de gravité de la majorité" regroupant des députés UMP de tous horizons (gaullistes-sociaux, libéraux, chiraquo-villepinistes...).

"Extrêmement dangereux"


Plusieurs voix à gauche avaient dénoncé mardi la réaction de l'UMP après le vote suisse en rappelant la dangerosité, selon elles, du débat sur l'identité nationale initié en France. Le porte-parole du groupe PS à l'Assemblée, Alain Vidalies, avait ainsi jugé "extrêmement dangereuse" la réaction du secrétaire général de l'UMP et de son porte-parole.


"Les réactions de M. (Xavier) Bertrand ou de Dominique Paillé qui consistent à dire: 'nous ne sommes pas d'accord avec ce qui s'est passé, mais la garantie du culte, c'est qu'il y ait des mosquées, on n'a pas forcément besoin de minarets', c'est extrêmement dangereux", avait déclaré Alain Vidalies lors du point-presse hebdomadaire du groupe PS.


"On voit bien que l'on est sur un terrain dangereux", avait-il ajouté en parlant du débat sur l'identité nationale.

Source : Le Nouvel Observateur

v Les Réactions :

 

AGORA

La position prise par N. Sarkozy est purement électoraliste dans la perspective des régionales : il s'agit de grignoter des voix sur sa droite, et c'est tout. Car rendre des voix au FN le mettrait en difficulté et favoriserait le PS ! Il faudra encore attendre pour connaître sa véritable "pensée" sur le sujet!

Epitète

marmelade
Comme celà a été redit:
La cathédrale Sainte Sophie à Istambul était une église avant de devenir une mosquée, et à Séville une mosquée avant de devenir une cathédrale.!!

Quant au minaret, qui en Europe ne sert jamais pour l 'appel à la prière;
quel problème d' identité pose t il ?

Quelle est l' identité de la tour Montparnasse, d' un Mac Donald ou d'une enseigne de supermarché ?

Arrêtons de tout mélanger et de nous amuser à nous faire peur !

Le Frère Rennais

du calme !
Comprenons bien que des réactions excessives font le jeu de l'extrème droite et de l'UMP et poussent vers elle toute une frange de l'electorat populaire que la gauche doit reconqu?rir
. Réaffirmons que la question des minarets n'a rien avoir avec la liberté de culte,soutenons la construction de lieu de culte musulman digne et expliquons pourquoi nous le faisons .Sarko l'a compris ce qui explique sa réaction
"Ce n'est pcq qu'on part en croisade qu'il faut ?tre maladroit" Thierry d'Argenlieu....Ne tombons pas dans le piège qui nous est tendu
Expliquons que c'est bien plus important de permettre aux musulmans de pratiquer sereinement leur religion et que l'histoire des minarets n'est qu'accesoire et que la question ne se pose pas chez nous.Rappelons aussi et quand même notre attachement à une république laïque ...!

Littoral

Ca s'arrête à quelle date, la tradition ?
Heureusement que le territoire de ce qu'est aujourd'hui la France a été pénétrée par des croyances et façons de penser étrangères, sans cela nous n'aurions jamais bénéficié par exemple de l'apport philosophique d'un mec génial, le christ.
Eh oui le christ n'est pas né dans un petit village provençal ou cévenol comme nous le montrent la crêche en carton et ses santons de terre cuite, mais de l'autre côté de la Méditerranée sous des palmiers...Il se promenait en dromadaire à l'orée du désert.
Comme quoi il ne faut pas fermer la porte à la marche de l'Histoire. Et ce qui est nouveauté aujourd'hui sera digéré et incorporé à la tradition de demain.



03/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1650 autres membres