Almadina Concept

Almadina Concept

12.03.2009 - L'Environnement : Le niveau des mers pourrait monter d'un mètre d'ici 2100

La Rubrique – L’Environnement :

 

Le niveau des mers pourrait

monter d'un mètre d'ici 2100

 

Les prévisions des scientifiques, qui s'aggravent d'année en année, démontrent aujourd'hui que nombre d'Etats insulaires et régions côtières pourraient disparaître avant la fin du siècle, y compris en France.

Les scientifiques mettent évidemment le

réchauffement climatique au rang des principaux

responsables de la fonte des glaces

Les prévisions des climatologues et des océanographes sont des plus en plus inquiétantes. Alors que le dernier rapport du Groupe des experts mondiaux du climat (Giec) tablait en 2007 sur une élévation du niveau des mers de 18 à 59 cm d'ici à 2100, cette hausse pourrait finalement dépasser un mètre. C'est la conclusion alarmante qu'ont tiré plusieurs dizaines de scientifiques réunis mardi à Copenhague, soulignant l'absolue nécessité d'aboutir à un accord international sur le climat dans neuf mois. «Le monde a très très peu de temps», affirme même l'Indien Rajendra Pachauri, président du Giec, organisation qui a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2007.

«Quand nous appliquons les différents scénarios d'évolution de température du Giec, nous arrivons à une fourchette de hausse du niveau de la mer en 2100 qui va de 75 cm à 190 cm, explique Stefan Rahmstorg, un scientifique de l'Institut de recherche de Potsdam (Allemagne), présentant les résultats de sa dernière étude. Nous sommes en train d'enclencher des processus qui entraîneront une hausse des océans pour les siècles à venir.»

Plusieurs dizaines de communes

côtières menacées en France

Le réchauffement climatique demeure évidemment au premier rang des responsables, mais dissimule notamment les quantités croissantes de CO2 émises dans les pays industralisés. Et si ces derniers, Etats-Unis ou Chine en tête, ne donnent pas encore l'impression d'avoir pris conscience du problème, le sujet est pourtant crucial.

Une telle élévation du niveau des mers pourrait rayer de la carte nombre d'Etats insulaires et contraindre des dizaines de millions de personnes à l'exil, affirment les scientifiques. En Europe, les côtes de la Manche et de la mer du Nord pourraient être submergées par la montée des eaux. En France, plusieurs dizaines de communes côtières - du Pas-de-Calais à la Camargue en passant par la Seine-Maritime, la Manche, la Loire-Atlantique, la Vendée ou la Charente-Maritime - seraient également menacées.

«La vision traditionnelle était que les calottes glaciaires évoluent de manière très très lente sur des centaines ou des milliers d'années, or les choses qu'on voit en ce moment sont beaucoup plus rapides, s'inquiète Eric Rignot, professeur à l'UC Irvine, en Californie. Si cette tendance se poursuit, nous assisterons probablement à une hausse du niveau de la mer d'un mètre ou plus d'ici à 2100.»

En décembre, la communauté internationale se réunira à Copenhague pour tenter de donner une suite au protocole de Kyoto et trouver un accord mondial sur les réductions des émissions de gaz à effet de serre au-delà de 2012. A moyen terme, l'objectif affiché est d'aboutir à une diminution d'au moins 50% des émissions mondiales de gaz à effet de serre d'ici à 2050, soit une réduction d'au moins 80% de la part des pays riches.

Source : Le Figaro



12/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1653 autres membres