Almadina Concept

Almadina Concept

24.08.2009 - L'Environnement : Lien entre pollution Environnementale et stérilité

La Rubrique - L’Environnement :

 

Lien entre pollution

Environnementale et stérilité

”La pollution environnementale, cause d’une

baisse de la fertilité chez l’homme ?

La Chaîne Verte

 

Malgré la difficulté de faire un diagnostic précis sur les causes de la baisse de la fertilité, un nombre croissant d’études tendent à prouver l’impact de la pollution environnementale sur l’appareil reproductif humain. Ces effets environnementaux néfastes n’ont toutefois pas encore eu d’effets sur le taux de fécondité, et certains d’entre eux sont susceptibles d’être éliminés dans les pays occidentaux au cours des vingt années à venir."

La pollution environnementale, cause d’une baisse de la fertilité chez l’homme?

Les causes de stérilité ou de baisse de la fertilité humaine sont nombreuses et assez bien connues. L’une des principales causes relève du comportement alimentaire de la personne, et d’après la chaine verte de MSN " pour les chercheurs de prouver l’impact réel des pollutions environnementales sur l’homme" Voir l’étude des répercutions du PCB

Des preuves aussi manifestes n’existent toutefois pas pour évaluer l’impact des principales pollutions dues à l’homme sur la fertilité humaine. Une étude menée par une équipe de l’université de Copenhague (Danemark) a néanmoins permis de conclure à une importante diminution de la qualité séminale chez l’homme entre 1938 et 1991. ... La présence d’effets environnementaux dans ce phénomène semble de plus prouvée par une étude similaire effectuée sur des animaux entre 1981 et 1996.

De nombreuses causes environnementales

Grâce aux recherches menées sur le sujet depuis de nombreuses années, les effets de certaines pollutions environnementales commencent à être scientifiquement identifiés. Les effets de la pollution automobile sur l’homme ont ainsi été connus grâce à l’étude d’une population travaillant sur un péage autoroutier. Les conclusions de cette étude de l’université de Naples incriminent les gaz d’échappement pour leur rôle dans la baisse de la fertilité. Malgré ses limites sur d’autres aspects environnementaux, la nouvelle génération de véhicules « propres », qui arrivera sur le marché au cours des 20 prochaines années, devrait permettre d’éliminer les principales manifestations visibles de la pollution automobile et leurs effets sur la santé humaine.

La qualité de l’eau peut également influer sur la fertilité. "La consommation d’une eau à la concentration anormalement haute en pesticides ou en d’autres polluants agricoles et industriels peut ainsi occasionner des problèmes de fertilité, voire une stérilité. ....Un rejet massif de ces patchs dans l’environnement pourrait donc être lourd de conséquences, ce qui explique que les laboratoires veuillent informer les consommatrices sur la nécessité de les jeter de façon écologique"

On peut voir sur ce thème, sur la chaine MSN verte et Novethic datant du 28 juillet 2009, que la " La pollution de l’air est-elle sous-évaluée ?". Lorsque l’on connait les répercutions sur le développement des cancers.

Source : Bétapolitique

 



25/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1653 autres membres