Almadina Concept

Almadina Concept

27.03.2009 - A Méditer : UNE PREMIÈRE . OBAMA, cyberprésident

La Rubrique – Evénements :

A Méditer :

UNE PREMIERE

OBAMA, cyberprésident
en direct sur la Toile

 

Le président américain a répondu

directement jeudi aux questions de

milliers d'internautes.

Une nouvelle façon de révolutionner la

communication de la Maison-Blanche.

Barack OBAMA a répondu aux questions les plus fréquentes des internautes, sur l'école, le chômage ou l'assurance-maladie.

Après avoir révolutionné l'art de mener campagne, Barack Obama réinvente méthodiquement la présidence, en communiquant directement et différemment avec les Américains. Il s'est livré jeudi à un «chat» avec les internautes. Sur le site www.whitehouse.gov., ils étaient près de 93 000 à lui avoir posé plus de 104 000 questions sur l'économie. La semaine dernière, déjà, il s'était rendu en Californie pour répondre directement aux questions de citoyens ordinaires. Il y a trois jours, il avait snobé les grands quotidiens américains pour se soumettre aux questions de journalistes moins influents. Il s'écarte aussi de la tradition lorsqu'il participe à l'émission du comédien Jay Leno sur NBC ou, comme jeudi soir, au «Premio lo Nuestro», regardé par des millions d'hispanophones.

Confronté aux critiques des médias et du Congrès sur son projet de budget à 3 500 milliards de dollars, le président cherche à la fois à faire passer son message sans intermédiaire auprès des Américains et à montrer qu'il comprend leurs inquiétudes. Jeudi, l'exercice informel, qui ressemblait à un rassemblement de campagne, a consisté à répondre aux questions les plus fréquentes des internautes, sur l'école, le chômage, l'assurance-maladie ou la légalisation de la marijuana. Une centaine de représentants de la classe moyenne avaient été invités à la Maison-Blanche pour l'occasion.

Constituer une base de données

Le «chat», qui devait durer un peu plus d'une heure, a laissé l'équipe du président opérer sa propre sélection entre les questions posées par écrit, enregistrées par vidéo sur le site ou formulées en direct. La Maison-Blanche avait néanmoins permis aux internautes de choisir eux-mêmes sur le site les questions ayant leur préférence. Cette expérience de démocratie virtuelle s'est révélée très populaire, avec 3,5 millions de votants.

Ce forum virtuel, présenté jeudi par Barack Obama, comme un « pas important » vers cette «ouverture» de la présidence promise pendant la campagne, est aussi un formidable outil d'accès aux citoyens. Tous ceux qui ont posé des questions ont dû s'enregistrer au moyen de leur adresse e-mail et leur code postal. L'équipe d'Obama pourra se servir de cette base de données pour les mobiliser lorsqu'elle voudra exercer des pressions sur le Congrès.

La transparence de la Maison-Blanche voulue par le président le plus «cyber» de l'histoire est pourtant jugée encore trop timide par les experts. Les commentaires, par exemple, ne sont toujours pas autorisés sur whitehouse.gov. Des spécialistes interrogés par le Washington Post lui ont récemment donné la note C + (à peine la moyenne) pour ses prouesses informatiques.

Source : Le Figaro



27/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1653 autres membres