Almadina Concept

Almadina Concept

01.06.2008 : La Rubrique - Le Développement Durable : Le Développement Durable Selon Saint Gilles

La Rubrique – Le Développement Durable :

 

Le Développement Durable

Selon Saint Gilles

 

«Ne pas voler à nos enfants ce dont ils auront besoin pour vivre ».

 

« Voilà un principe simple et essentiel, écrit Gilles Petitpierre dans la Tribune , article : La durabilité doit être gravée dans le

marbre constitutionnel

 Nous appelons les futurs élus à l'Assemblée constituante genevoise à placer ce principe au coeur de leurs travaux. Pour que notre future constitution soit un exemple dans l'histoire. La première Constitution fondée prioritairement sur le critère du développement durable ».

Le radical convaincu que son parti a fait la Genève prospère d'aujourd'hui (merci pour les autres courants politiques!), nous sert un de ses articles qui ne coûte pas cher et font plaisir. La Bible était plus économe en mots (et manifestement plus durable). Elle spécifie tout simplement: Tu ne voleras pas!

 

Que veut donc dire « ne pas voler à nos enfants ce dont ils auront besoin pour vivre? » Le professeur honoraire de l'Université de Genève s'est-il au moins posé la question?

 

Nos enfants, que veut dire ce « nos » possessif. On imagine évidemment que ce sont là tous les enfants de l'humanité, même si l'on ne voit pas très bien comment la constitution de la modeste république genevoise pourrait s'engager sur quoi que ce soit. Mais c'est là un travers courant au bout du lac de penser pour la terre entière. Un prosélitisme très calvinien sans doute. 

 

De quoi « nos » enfants auront-ils besoin demain? Vaste question.

 

De pétrole? Depuis que le monde est monde et que la terre porte des humains  sa surface, force est de constater que le pétrole n'est un élément vital que pour la tranche minuscule des humains qui ont vécu ces cents dernières années. Et encore pas pour tous. Nombre d'humains n'en connaissent encore ni la couleur, ni l'odeur. 

 

D'eau pur? Cela paraît évidemment plus vital. Qui sont les voleurs d'eau pur? Comment les poursuivre, les amender? Je me réjouis des débats de la Constituante ouvrira à ce sujet.

D'un climat tempéré (?), équilibré (?), non réchauffé (?). Besoin vital semble-t-il. Mais là encore on voit mal notre république gourmander les Etats-Unis où la Chine grands pollueurs devant l'éternel.

Que veut dire vivre enfin et pour être précis "ce dont ils auront besoin pour vivre"? Pour vivre heureux (?), pour vivre prospère (?), pour survivre (?). Les mots sont décidément difficile à manier. Surtout dans une constitution. 

Source : La Tribune de Genève



02/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1653 autres membres