Almadina Concept

Almadina Concept

14.05.2008 - La Conjoncture : Maroc Télécom rachète ses actions

La Rubrique – La Conjoncture :

 

Régularisation :

 

Maroc Télécom rachète ses actions

16.000.000 titres à des prix d'achat et de vente variant entre 150 et 250 DH

 

 

Maroc Télécom vient de mettre en œuvre un programme de rachat de ses propres actions, afin «de régulariser le cours de l'action par des interventions en contre tendance en cas de variation excessive du cours sur le marché, que ce soit à la hausse comme à la baisse».

D'après une note rendue publique par le CDVM, cet objectif sera réalisé sans pour autant fausser le bon fonctionnement du marché boursier. La même source, indique la société, pourrait acquérir un maximum de 16.000.000 actions, soit 1,82% du capital. Le prix maximum d'achat et de vente est fixé à 250 DH, alors que le prix minimum d'achat et de vente est de 150 DH (ou sa contre-valeur en euro). On signale aussi que la valeur de l'ensemble des actions détenues par Maroc Télécom ne pourrait être supérieure au montant des réserves de la société, autres que la réserve légale. Pour rappel, à fin décembre dernier, le montant de ces réserves s'élève à 2.547 MDH La valeur globale de l'ensemble des actions propres que la société peut donc détenir ne peut être supérieure à ce montant.

Ce programme qui s'étalera sur une période maximale de 18 mois, du 29 mai 2008 au 29 novembre 2009, sera financé par les ressources propres de cette société cotée simultanément à Casablanca et Paris, sachant que celle-ci dispose d'une trésorerie disponible de 2.162 MDH (à fin 2007 NDLR) Les actions relatives à ce programme de rachat feront l'objet d'achat et de cession sur les marchés boursiers de Casablanca et de Paris aux prix d'achat et de vente entrant dans la fourchette d'intervention préalablement indiquée.

Rappelons que depuis le 16 octobre 2007 et pour une durée d'un an renouvelable par tacite reconduction, Maroc Télécom a confié à Rothschild & Cie Banque la mise en œuvre d'un contrat de régularisation de cours (signé le 10 octobre 2007) pour lequel un montant de 55 MDH a été affecté. A Paris, il a été mis en œuvre un contrat de liquidité, signé le 4 septembre 2007 pour un montant de 5 millions d'euros affecté au compte de liquidité. Notons qu'à propos de l'évolution de la liquidité opérée entre le 1er avril 2007 et le 31 mars, 70 millions d'actions ont été échangées sur le marché central de la BVC avec un cours moyen pondéré de 151,50 DD.

 

Le volume moyen quotidien est ressorti à près de 86 MDH, correspondant à une moyenne de plus de 283.000 actions Maroc Télécom échangées par séance. Durant le mois de décembre 2007, les volumes des échanges se sont fortement appréciés, avec une moyenne quotidienne de près de 930.000 titres par jour, sous l'effet d'opérations d'allers-retours dont l'objectif serait une optimisation fiscale en anticipation de l'augmentation du taux d'imposition des produits de cession des actions au Maroc. En neutralisant les échanges du mois de décembre 2007, le volume moyen de la période est ressorti à près de 227.000 actions par jour, soit l'équivalent de 69,5 MDH par jour. Par ailleurs, sur le marché de blocs, le titre a été traité durant 4 séances (2 juillet, 5 novembre, 11 et 12 décembre 2007) pour un total de 49 millions d'actions, dont 35 millions sont relatifs à la cession par l'Etat de 4% du capital de Maroc Télécom.

«L'intention de Maroc Télécom n'étant pas d'annuler les titres rachetés, le programme n'aura pas d'incidence sur les comptes de la société autre que l'enregistrement des plus et moins values éventuelles constatées au compte de résultat en fonction des cours de l'action au moment de l'exécution des ordres d'achat ou de vente des titres», peut-on lire dans la note du CDVM. Dans l'hypothèse théorique où le nombre maximum d'actions représentant 1,8% du capital de la société est acheté au cours le plus haut (250 DH) de la fourchette autorisée, et est revendu ensuite au cours le plus bas de cette même fourchette (150 DH), la moins-value potentielle dégagée pour Maroc Télécom serait égale à 1.600 MDH.

 

******************************************

 

Le Beau Fixe

 

La filiale de Vivendi a enregistré au premier trimestre un résultat d'exploitation en hausse de 9% à 3,104 MMDH. A fin mars, Maroc Télécom a enregistré un résultat d'exploitation de 3,104 MMDH en hausse de 9,1% sur un an pour un chiffre d'affaires de 6,965 milliards de dirhams (609 millions d'euros). La marge opérationnelle atteint 44% en progression d'un point de base. Dans un communiqué, l'opérateur Télécom précise que sur une base comparable, le résultat opérationnel a progressé de 10,9% et le chiffre d'affaires de 8,3% sur les trois premiers mois de l'année.

 

Maroc Télécom confirme ses objectifs 2008. "Ces résultats confirment nos prévisions annuelles et ont été réalisés dans un contexte d'énorme croissance des services mobiles, malgré l'impact de la hausse du coût de la vie, notamment des prix alimentaires, de Maroc Télécom et ses filiales", a déclaré Abdeslam AHIZOUNZ, Président du Directoire.

Source : LE MATIN



14/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1653 autres membres