Almadina Concept

Almadina Concept

27.08.2009 : Les plantes « stressées » dégageraient plus de méthane

La Rubrique – L’Environnement :

 

Les plantes « stressées »

dégageraient plus de méthane

 

 

Des scientifiques de l'Université de Calgary ont émis l'hypothèse que des plantes "stressées" par la problématique du réchauffement climatique pourrait émettre davantage de gaz à effet de serre.

L'étude affirme que le niveau de méthane devient plus important quand les cultures étudiées (haricots, tournesols, pois, canola, orge et blé) sont exposées à des facteurs environnementaux liés au changement climatique comme l'augmentation de la température, la sécheresse et le rayonnement ultraviolet B.

Le méthane est reconnu comme étant l'un des principaux gaz à effet de serre. Il emprisonne la chaleur dans une proportion beaucoup plus grande - 23 fois - que le dioxyde de carbone.

"La plupart des études s'accorde sur un seul facteur. Nous avons voulu combiner quelques-uns des facteurs environnementaux inclus dans le scénario du changement climatique qui ont un réel impact sur les plantes", explique David Reid, professeur au Département des sciences biologiques.

"Nos résultats sont à prendre avec considération dans la discussion globale sur le réchauffement climatique parce que le méthane est un puissant gaz à effet de serre", affirme Qaderi, co-auteur de l'étude. Il souligne également le phénomène de rétroaction qui pourrait s'ajouter au réchauffement de la planète.

Source : Enerzine



27/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1653 autres membres