Groupe Almadina Concept

Groupe Almadina Concept

Sablage nocif des jeans : Un engagement inégal des entreprises textiles

 

 

La technique du sablage expose continuellement les employés à des particules de poussières de silice, de granit, de sable et de pierre. Pratiquée à des cadences de production très élevées, cette méthode est à l’origine de la silicose, l’une des plus graves maladies affectant les voies respiratoires. L’Union européenne ayant banni cette pratique, ce processus de production s’est notamment expatrié en Turquie, en Syrie, au Bangladesh, au Mexique, en Inde et en Indonésie. En Turquie, le nombre de malades atteints de la silicose compte déjà près de 1200 cas déclarés. La situation tend à prendre la même ampleur au Bangladesh, où on estime déjà à plusieurs centaines le nombre d’ateliers de fabrication de jeans. 

Oeuvrant à l’amélioration des conditions de travail dans l’industrie textile, la Campagne Clean Clothes (CCC) est une coalition internationale. Depuis l’automne 2010, elle fait pression sur les entreprises textiles en vue de leur faire abandonner le recours au sablage. Pour l’heure, une vingtaine de marques se sont d’ores et déjà engagées à bannir cette méthode de leur production. On compte parmi elles des enseignes connues telles que Benetton, C&A, Coop, Esprit, Jack&Jones, H&M, Levis, Mango, Manor, Migros, Replay ou encore Vero Moda. 

Mais de nombreux efforts restent à faire. Ainsi, la grande majorité des marques de luxe continuent de faire la sourde oreille, exception faite de Gucci qui est la seule actuellement à avoir réagi. Outre le bannissement de la technique du sablage des jeans, cette dernière a instauré un système de contrôle s’assurant du bon respect de cette interdiction en collaboration avec des syndicats locaux. A l’inverse, des enseignes telles que Armani, Dolce&Gabbana, Roberto Cavalli et Versace, ainsi que la chaîne de magasins bon marché Orsay, ignorent toujours les sollicitations de CCC. De son côté, la marque New Yorker, dont les 842 filiales sont présentes dans 31 pays, refuse purement et simplement d’abandonner le sablage des jeans. 

Pour permettre aux consommateurs de faire entendre leur voix en dirigeant leurs achats, CCC a collecté à destination du grand public des informations explicitant la position des principales marques du secteur concernant la problématique du sablage. Ces données sont notamment disponibles sur le site Internet de l’association de la Déclaration de Berne (1). Parallèlement, une action de protestation en ligne a été lancée, également accessible depuis le site Internet de la Déclaration de Berne (DB).

Source : Univers Nature



21/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1689 autres membres