Groupe Almadina Concept

Groupe Almadina Concept

15.04.2010 – L’eau : de sa qualité dépend la survie de millions d’êtres humains

La Rubrique – Les Ressources Naturelles :

 

L’eau : de sa qualité dépend la

survie de millions d’êtres humains

 

Comme chaque 22 mars depuis 1993, le monde célèbre l’or bleu, cette ressource naturelle vitale pour le bien-être de l’humanité : l’eau. Si 1,1 milliard d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable, ils sont plus de 2,5 milliards à manquer d’installations sanitaires de base. L’occasion pour de nombreuses maladies de se développer. Résultat : 1,5 million d’enfants de moins de 5 ans succombent chaque année.

1,5 million d'enfants meurent chaque année de

maladies liées à la mauvaise qualité de

l'eau mais aussi du manque d'installations sanitaires de base

Le 22 mars 2010, l’ONU a souhaité mettre l’accent sur la qualité de l’eau. L’urbanisation massive due à la croissance démographique mondiale, le rejet de produits chimiques, l’utilisation de pesticides nuisent considérablement à la qualité de l’eau. Cette année, l’objectif de cette célébration de l’eau est de « faire prendre conscience de la nécessité d’entretenir des écosystèmes sains » et d’encourager à participer à des activités comme « la prévention de la pollution, le nettoyage des cours d’eau et des lacs et leur restauration ». Phénomène d’autant plus important que selon les estimations, d’ici 2050, 6,4 milliards de personnes vivront dans des zones urbaines contre 3,4 milliards cette année. L’ONU prévient, si des mesures proactives ne sont pas mises en place, ce fléau de l’eau polluée s’aggravera encore proportionnellement à l’urbanisation grandissante.

Les Objectifs du Millénaire prévoient, d’ici 2015, de réduire de moitié le nombre de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable ou ne disposent pas d’installations sanitaires de base. Si l’objectif sera probablement atteint pour l’accès à l’eau potable, il n’en va pas de même pour les installations sanitaires. Résultat : aujourd’hui, sur les 2,5 milliards qui en sont privées, 8 millions dont 1,5 million d’enfants meurent chaque année de maladies : diarrhée, choléra, dysenterie, typhoïde, hépatite.

De l’eau propre pour un monde sain

En Inde, par exemple, la mauvaise qualité de l’eau est la principale cause de mortalité infantile. « Malgré l’amélioration progressive de la fourniture de services d’assainissement depuis 1990, la fourniture d’eau salubre et de services d’assainissement à de grandes parties de la population humaine reste un problème », déplore l’ONU.

Pourtant, selon les Nations unies, il s’avère beaucoup moins coûteux de protéger les ressources en eau que de procéder à leur épuration une fois qu’elles sont polluées. On participe ainsi à la viabilité des services rendus par les écosystèmes. Une terre humide qui fonctionne bien, par exemple, filtre mieux les nutriments et les substances toxiques contenues dans l’eau. Aujourd’hui encore, 2 millions de tonnes d’eaux usées s’infiltrent dans les nappes phréatiques de la planète. Pire encore, dans les pays en développement, plus de 90 % des eaux d’égout et 70 % des déchets industriels non traités sont déversés dans les eaux superficielles.

Source : Développement Durable



15/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1691 autres membres