Almadina Concept

Almadina Concept

23.07.2008 : La Conjonctuire : La Crise Immobilière : La défaillance du premier promoteur du pays secoue l'Espagne

La Rubrique – A  Méditer :

 

La Crise Immobilière :

La défaillance du premier

promoteur du pays secoue l'Espagne

 

Une tour à Barcelone

Signe supplémentaire de la violence de la crise immobilière en Espagne, le premier promoteur de logements du pays, Martinsa-Fadesa, est en cessation de paiement. Son conseil d'administration a décidé, le 15 juillet, de placer l'entreprise- elle a réalisé 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2007 dont 80 % dans le résidentiel - sous la protection de la loi sur les faillites.

 

Le groupe n'a pu honorer une échéance de crédit de 150 millions d'euros payable le 7 juillet à un pool de 45 banques avec qui il avait renégocié la restructuration de ses dettes qui s'élèvent à 4 milliards d'euros. La chute des ventes de logements prive l'entreprise de trésorerie, tandis que les terrains dont elle est propriétaire se déprécient au fil des mois. L'ICO (Institut officiel de crédit), le fonds de soutien public, a refusé d'intervenir. Trois banques (Banco Popular, la Caixa - caisse d'épargne catalane - et la Caja Madrid) ont fait savoir qu'elles avaient provisionné ce risque pour 524 millions d'euros.

 

Cette défaillance intervient après celle d'une vingtaine de promoteurs plus petits, comme Astroc, ou Colonial, dont les créanciers ont pris le contrôle. D'autres comme Metrovacesa, Reyal Urbis sont aussi lourdement endettés. « Il faut que le gouvernement, les professionnels et les banquiers trouvent ensemble une solution », plaide José Manuel Galindo le président de l'association des promoteurs immobiliers de Madrid (Asprima). Le gouvernement pourrait accorder des garanties de prêts aux accédants et encourager la construction de logements sociaux. Quant aux promoteurs, ils envisagent de mettre en location vente les quelque 400 000 logements neufs achevés et non vendus...

 

Fernando Martin le patron de Martinsa-Fadesa est une figure emblématique des nouveaux milliardaires espagnols. Il fut un temps président du club de football du Real de Madrid. Il avait lancé, en 2006, une offre publique d'achat sur Fadesa, un promoteur au chiffre d'affaires alors pourtant dix fois supérieur au sien. Introduit à la Bourse de Madrid en décembre 2007, le titre Martinsa-Fadesa a vu sa cotation suspendue le 14 juillet.

Source : Le Monde

Barcelone :  Plaça Espanya



23/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1650 autres membres